Hôpital de Lannemezan, des garanties rapides nécessaires

Lors de la réunion du Conseil départemental du 24 mars 2017, Jean GLAVANY a souhaité aborder la situation de l’hôpital de Lannemezan. Il a notamment évoqué la réunion qui s’était tenue trois jours auparavant avec la Ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol TOURAINE, à laquelle participait aussi Michel PELIEU, Josette DURRIEU, Bernard PLANO et Laurent LAGES.

Sur ce sujet particulièrement important pour le territoire et ses habitants, Jean GLAVANY souhaite que le Ministère de la Santé formalise très rapidement des garanties écrites en mesure de répondre « aux inquiétudes et interrogations légitimes qui se sont manifestés ». C’est le sens du vœu qu’il a déposé au nom du Groupe « Socialistes et Apparentés ».

Jean GLAVANY Session

Retrouvez ci-dessous le texte de ce voeu rédigé à l’attention de la Ministre de la Santé et des Affaires sociales.

Une délégation d’élus du département, composée de Michel PELIEU, Jean GLAVANY, Josette DURRIEU, Bernard PLANO et Laurent LAGES a été reçue mardi 21 mars par la Ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol TOURAINE, au sujet de l’avenir de l’hôpital de Lannemezan dans le cadre du projet de Groupement Hospitalier de Territoire.

La Ministre nous a expliqué pourquoi elle ne pouvait pas accorder la dérogation que nous demandions pour l’hôpital de Lannemezan, nous exposant pourquoi elle pensait que ça n’était pas l’intérêt-même de l’hôpital et qu’en tout état de cause, cette dérogation ne pouvant être que provisoire, ce serait « reculer pour mieux sauter ».

Mais elle nous a dit aussi qu’elle comprenait nos inquiétudes, nos interrogations et, surtout, notre volonté de préserver l’autonomie et les spécificités de l’hôpital de Lannemezan qui fondent sa réussite.

C’est pourquoi, la Ministre s’est engagée catégoriquement à traduire par écrit, dans la convention de constitution du G.H.T. les réponses explicites à nos inquiétudes sur les points suivants :

– L’autonomie financière et de gestion de l’hôpital
– La préservation du projet médical de l’hôpital et, notamment, le maintien du Centre chirurgical
– Le positionnement de l’hôpital de Lannemezan comme établissement pilote du G.H.T. en matière de psychiatrie
– Un partage équitable du Département d’Information médicale préservant les intérêts de l’Etablissement
– Un partage équitable de la gouvernance, y compris en explorant la voie d’une alternance de celle-ci.

Le Conseil départemental des Hautes-Pyrénées émet le vœu que ces garanties écrites nous soient proposées dans les tous prochains jours et répondent véritablement, comme s’y est engagée la Ministre, aux inquiétudes et interrogations légitimes qui se sont manifestées à Lannemezan sur le projet de G.H.T.

Ce contenu a été publié dans Général. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.