Le Département soutient les agriculteurs locaux

Vendredi 11 mars, au lendemain de l’inauguration du Salon de l’Agriculture, l’Assemblée départementale a reçu une délégation de la FDSEA65 pour évoquer les difficultés qu’éprouve actuellement le monde agricole. Cette rencontre fut l’occasion d’échanger autour des actions mises en place par la majorité départementale pour soutenir les agriculteurs locaux.

Suite à la rencontre avec la délégation de la FDSEA, les élus du Département se sont rendus au stand des JA sur le Salon de l’Agriculture des Hautes-Pyrénées

Suite à la rencontre avec la délégation de la FDSEA, les élus du Département se sont rendus au stand des Jeunes Agriculteurs au sein du Salon de l’Agriculture des Hautes-Pyrénées

Malgré des moyens d’actions limités, le CD65 souhaite accompagner les agriculteurs haut-pyrénéens touchés par la crise agricole.  La fragilisation de ce secteur engendre d’importantes difficultés pour les principaux concernés et pénalise aussi l’ensemble de l’économie locale.

La rencontre du 11 mars a permis de constater la pertinence des politiques initiées par la majorité départementale, qu’il convient donc de poursuivre et d’amplifier. Ainsi, face à l’inquiétude des représentants de la FDSEA65 concernant le poids des charges, le Président a souligné que depuis  3 ans le Conseil Départemental n’avait eu recours à aucune hausse de la fiscalité. Il en sera de même pour l’année 2016.

Par ailleurs, depuis plusieurs années, le Département et la Chambre d’agriculture ont entamé un travail autour des circuits courts. Il s’agit principalement de mettre en réseau la production locale et la restauration collective comme, par exemple, les cantines de collèges. Sur ce point un long chemin reste encore à parcourir, notamment dans l’organisation des producteurs, pour que nous puissions atteindre nos ambitions en termes de distribution directe par les circuits courts. Au-delà de l’assurance de la qualité des produits, ce modèle permet de limiter le nombre d’intermédiaires et d’assurer ainsi une marge suffisante pour les producteurs.

Toujours dans la même optique de valorisation de la production locale,  la journée s’est clôturée par la signature de la charte « HaPy Saveurs » qui permettra de labelliser les produits et savoir-faire haut-pyrénéens dans le domaine agricole. En effet, si dans un premier temps la signature « HaPy Saveurs » concerne seulement les produits carnés (déjà 10 boucheries et charcuteries agréées), celle-ci a vocation à s’étendre à l’ensemble des produits alimentaires et agro-alimentaires qui font la richesse du terroir de notre département.

Ce contenu a été publié dans Général. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.