Pour le maintien de la Palombe Bleue !

Le 24 mars, le Conseil départemental a adopté un vœu pour demander le maintien de la liaison ferroviaire nocturne reliant Tarbes et Paris. Ce vœu a été adopté à l’unanimité. (Télécharger le texte du vœu)

Retrouvez ci-dessous la prise de position de Frédéric LAVAL, au nom du groupe « Socialistes et Apparentés ».

Pour le maintien de la Palombe Bleue

Au-delà des compétences qu’elle exerce, notre collectivité a l’ambition de contribuer autant que possible au développement du territoire et notamment à son dynamisme économique.

Cette ambition se concrétise par des actes politiques forts. Le budget que nous adoptons aujourd’hui  en est la parfaite illustration puisque la majorité départementale prévoit une augmentation de plus de 10 % des dépenses d’investissement.

Rappelons toutefois que ce volontarisme n’est possible qu’au prix d’importants efforts de fonctionnement. Quel serait le sens de ces efforts et de ces marqueurs politiques, si aujourd’hui, nous ne nous mobilisions pas pour défendre l’accessibilité et l’offre de transport sur notre territoire ?

Un peu plus tôt, en évoquant la déviation de Hèches, Maryse BEYRIE rappelait l’importance de la mobilité pour un Département rural ainsi que l’attachement des bigourdans à cette question.

Pour soutenir l’idée défendue par Maryse BEYRIE, je vais m’appuyer sur un document tout à fait d’actualité puisqu’il s’agit du rapport de la Chambre Régionale des Comptes qui nous est présenté aujourd’hui même. En introduction de ce rapport, il est indiqué que dans notre département « le tissu de PME-PMI qui représente actuellement 66% des emplois industriels a pu se développer grâce au désenclavement du territoire. »

Le constat clairement exprimé par la CRC nous semble aller à l’encontre d’une éventuelle suppression de la liaison ferroviaire nocturne entre Tarbes et Paris et c’est pourquoi le groupe « socialistes et apparentés » s’associe à ce vœu.

Aussi nous nous félicitons de la forte mobilisation en faveur du maintien de la « Palombe Bleue » y compris au niveau supra-départemental, puisque la Région, à travers sa Présidente Carole DELGA, s’est pleinement investie sur ce dossier. A ce titre nous sommes persuadés qu’une solution tenant compte des intérêts des Hautes-Pyrénées, tels qu’ils ont été définis par la CRC, peut être trouvée.

A nos yeux, il s’agit bien entendu de défendre le développement économique et touristique et donc les emplois locaux mais aussi l’équité entre les territoires et la libre circulation des individus. Nous sommes très fortement attachés à ces trois principes et c’est pourquoi le groupe « socialistes et apparentés » votera à l’unanimité le vœu qui nous est présenté.

Ce contenu a été publié dans Général, Prises de position. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.